• "Le Cauchemar de Darwin" gagne son procès

    Une fois de plus, la vérité triomphe face au négationisme post-colonialiste organisé...

    - ''Le Cauchemar de Darwin'': une démonstration édifiante - Ad Vitam -
    Cliquez ici pour voir en grand
    ''Le Cauchemar de Darwin'': une démonstration édifiante - Ad Vitam
    L'historien François Garçon a été condamné vendredi pour diffamation envers le réalisateur du "Cauchemar de Darwin"

    L'historien accusait Hubert Sauper de "malhonnêteté intellectuelle" et de "supercherie". Il a annoncé qu'il ferait appel de sa condamnation à 500 euros d'amende avec sursis par la 17e chambre correctionnelle de Paris.

    Le tribunal l'a également condamné à verser un euro de dommages et intérêts et 1.500 euros au titre des frais de justice.

    Dans "Le Cauchemar de Darwin", sorti en 2005, le cinéaste autrichien Hubert Sauper établissait une équation entre la pêche intensive de la perche du Nil, un poisson carnassier introduit dans le lac Victoria il y a 50 ans et qui a entraîné la disparition des espèces autochtones, la misère des populations locales et un trafic d'armes.

    Le film a rencontré un succès planétaire et reçu de nombreux prix. Une controverse a éclaté à son sujet après la publication fin 2005 d'un article de François Garçon dans la revue Les temps modernes, suivi d'un ouvrage un an plus tard intitulé "Enquête sur Le cauchemar de Darwin".

    Dans un entretien à RFI, en janvier 2007, François Garçon expliquait reprocher au cinéaste de n'avoir pas démontré le trafic d'armes qu'il dénonçait, d'avoir fait croire que les carcasses de poisson étaient destinées à la consommation humaine (et non animale) ou encore d'avoir payé des enfants pour "jouer et rejouer des scènes".

    Les juges ont notemment estimé que François Garçon "ne disposait pas manifestement, d'éléments suffisants pour formuler une telle accusation de manipulation des enfants à l'égard du réalisateur" et ne pouvait "donc prétendre au bénéfice de la bonne foi".

    "Les preuves, à mon avis, figuraient dans le dossier et je compte sur l'appel pour le démontrer", a déclaré à la sortie de l'audience l'historien. De son côté, Hubert Sauper s'est réjoui de la condamnation de François Garçon qui "a menti et atteint ma personnalité et ma crédibilité". Plus largement, il a salué "une victoire pour le cinéma documentaire dans son ensemble".

    (JB/AFP)


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :