• Pablo NERUDA / Meure lentement...

     Meure lentement celui qui devient esclave de l'habitude, reprenant chaque jour les mêmes trajets, celui qui ne change jamais de repères, qui ne prend aucun risque et ne change jamais les couleur de ses vêtements, celui qui ne parle qu'à ceux qu'il connait...

    Meure lentement celui qui evite une passion, qui préfère le noir au blanc et les points sur les "i" plutôt qu'un ensemble d'émotions, justement celles qui font briller les yeux, celles qui font d'un baillement un sourire, celles qui font battre le coeur face à l'erreur et aux sentiments....

    Meure lentement celui qui ne retourne jamais la table quand il est malheureux au travail, celui qui n'échange jamais ses certitudes contre ses incertitudes, celui qui ne risque jamais la sécurité pour l'insécurité afin de suivre un rêve, celui qui ne se permet, au moins une fois dans sa vie, de fuir les conseils sensés...

    Meure lentement celui qui ne voyage pas, qui ne lit pas, qui n'écoute pas de musique, qui ne trouve pas grâce en lui-même....

    Meure lentement celui qui détruit son amour propre, celui qui ne se laisse pas aider...

    Meure lentement celui qui passe ses journées à se lamenter de sa propre malchance ou de la pluie incessante...

    Meure lentement celui qui abandonne un projet avant de l'avoir commencé, celui qui ne pose jamais de question sur des choses qu'il ne connait pas, celui qui ne répond pas quand on l'interroge sur des choses qu'il connait...

    Evitons la mort à petites doses, nous rappelant toujours qu'être Vivant demande un effort bien plus grand que le simple fait de respirer...

    Seul une infinie patience nous menera à la conquête d'un splendide bonheur...

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pablo_Neruda


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :